Pourquoi la température corporelle varie tout au long de la journée ?

Vidéo du Dr Patrick Lemoine – Temps : 2.08 minutes

Voir le résumé et la transcription de la vidéo

Résumé de la vidéo

Dans cette vidéo, le Dr Lemoine nous explique les variations de la température corporelle et ses effets sur notre organisme. La température du corps humain varie sur un rythme de 24 h en fonction du chronotype. Il est donc important de connaître ses rythmes de température, car plus notre température monte en journée et plus nous avons la forme. A contrario, plus la température baisse le soir, mieux nous dormons et plus le sommeil est profond.

Transcription de la vidéo

Nous possédons un oscillateur ou horloger principal qui est le noyau suprachiasmatique. Cette structure composée de cellules est considérée comme un thermostat. La température peut varier sur un rythme de 24 h avec un maximum dans la journée, vers 14 h – 15 h si on est du matin, vers 18 h si on est du soir, et en général vers 16 h. Mais, la température est à son minimum à 3 h du matin chez tous les sujets. S’il y a un différentiel de température d’à peu près 1° -2°– 3° – 4°, entre le maximum diurne et le minimum nocturne, tout va bien.

Pourquoi la température du corps est si importante ? C’est parce que c’est le maître du rythme, étant donné que la température, c’est le métabolisme basal. Qui dit métabolisme, dit synthèse des protéines (récepteurs, hormones, neurotransmetteurs…). En résumé, tous nos rythmes font que quand la température monte le matin, on a la pêche. Cela veut dire qu’on est bien vigilant, bien réveillé, de bonne humeur et qu’on est performant sur le plan physique et le plan cognitif. C’est le métabolisme qui s’élève ! Puis le soir, lorsqu’on est un peu plus dans la pénombre, qu’on est au frais, la température s’abaisse. Et lorsqu’on arrive à un certain gradient, tous les paramètres sont beaucoup plus bas. On peut s’endormir dans de bonnes conditions et surtout fabriquer du sommeil profond nécessaire à la production de l’hormone de croissance.

Je rappelle que l’hormone de croissance est une hormone évidemment essentielle pour les enfants afin qu’ils puissent grandir mais aussi pour les adultes, car elle aide à cicatriser et avoir la forme. L’hormone de croissance permet également de détruire les graisses, de synthétiser les protéines et de détruire les glucides. Il est donc très important de dormir à son heure et de suivre ses rythmes de température.

Autres vidéos sur le fonctionnement et l’utilisation de la luminothérapie :

Dr Gronfier Temps : 3.31 minutes - Voir le résumé de cette vidéo

Dans cette vidéo, le Dr Gronfier nous explique le mode de fonctionnement de la luminothérapie. Il nous sensibilise sur les bienfaits de la lumière. La lumière qui en agissant sur les cellules ganglionnaires à mélanopsine va activer des structures cérébrales impliquées dans la cognition, la mémoire, le sommeil, la vigilance et l’humeur. La luminothérapie va ainsi reproduire les effets de la lumière naturelle et va permettre de traiter des troubles du sommeil, de la vigilance et affectifs (dépression saisonnière ou autres dépressions)… Voir la vidéo

Dr Gronfier Temps : 1.29 minutes - Voir le résumé de cette vidéo

Découvrez dans cette vidéo comment utiliser la luminothérapie pour que le traitement soit efficace. Le Dr Gronfier nous informe des modalités et des recommandations médicales en luminothérapie. Il vous conseille sur la durée d’exposition, la distance d’utilisation de la lampe de luminothérapie, l’intensité de la lumière recommandée… Et si au bout d’une semaine, le traitement ne donne aucun résultat, c’est qu’il est nécessaire de revoir les paramètres d’exposition, bien sûr toujours selon le mode d’emploi de l’appareil de luminothérapie… Voir la vidéo

Dr Gronfier Temps : 3.01 minutes - Voir le résumé de cette vidéo

Dans cette vidéo, le Dr Gronfier revient sur la découverte des cellules ganglionnaires à mélanopsine et de l’impact de la lumière sur l’homme, notamment sur son horloge biologique. Les avancées scientifiques se sont intéressées au spectre lumineux pour optimiser l’efficacité de la lumière. L’avenir va reposer sur une meilleure connaissance de la photobiologie et des mécanismes biologiques impliqués dans l’activation des fonctions non visuelles par la lumière pour élaborer des appareils de luminothérapie bénéficiant d’un spectre lumineux optimal… Voir la vidéo

Dr Gronfier Temps : 1.54 minutes - Voir le résumé de cette vidéo

La luminothérapie n’est pas réservée aux personnes qui souffrent d’une pathologie. Elle est aussi conseillée pour toutes les personnes actives et en bonne santé. Dans cette vidéo, le Dr Gronfier revient sur deux points essentiels qu’apporte une exposition suffisante à la lumière solaire en journée : une vigilance accrue à son poste de travail et un sommeil de bonne qualité. Si les conditions de travail ou météorologiques ne permettent pas de passer du temps à l’extérieur pour profiter de l’éclairage naturel, le recours à une lampe de luminothérapie est alors indispensable… Voir la vidéo

Autres avis et témoignages sur la luminothérapie

Vidéos et interviews de Jean Marc Triffaux sur la luminothérapie et ses applications

Docteur Jean-Marc TRIFFAUX

Psychiatre
Université de Liège – Belgique


Luminothérapie en psychiatrie

Vidéos et interviews de Michel De la Brassine sur la luminothérapie et ses applications

Docteur Michel De la BRASSINNE

Dermatologue et Professeur
Université de Liège – Belgique


Luminothérapie en dermatologie

Vidéo et interview de Norman Rosenthal sur la luminothérapie et ses applications

Pr Norman ROSENTHAL

Psychiatre et Professeur
Faculté de Médecine de Georgetown – USA


Traitement des troubles affectifs saisonniers ou dépression saisonnière

Vidéos et interviews de Marc Dujardin sur la luminothérapie et ses applications

Docteur Marc DUJARDIN

Médecin Généraliste
Tourcoing – France


Luminothérapie et médecine du travail

Vidéos et interviews de Pierre Maquet sur la luminothérapie et ses applications

Docteur Pierre MAQUET

Neurologue, Neuro-imagerie fonctionnelle
et Professeur Université de Liège – Belgique


Lumière et réponses cérébrales