Définition chronotypes : êtes-vous du matin ou du soir ?

Vidéo du Dr Patrick Lemoine – Temps : 1.40 minutes

Voir le résumé et la transcription de la vidéo

Résumé de la vidéo

Etre du matin ou du soir, c’est génétique. A travers cette vidéo, le Dr Lemoine nous informe que deux paramètres sont exclusivement contrôlés par nos gènes : le temps de sommeil et la tendance à se coucher tôt ou tard. La majorité des personnes dorment entre 7 h et 8 h. On distingue différents chronotypes : les lève-tôt, les couche-tard, les extrêmes du matin (avec un lever très tôt), les extrêmes du soir (avec un coucher très tard) et les intermédiaires.

Transcription de la vidéo

Nous sommes gérés et réglés par nos gènes. Mais pourtant la culture joue aussi son rôle. Néanmoins, il y a deux paramètres qui sont bien régulés par les gènes contre lesquels on ne peut pas lutter :

  • Le temps de sommeil : la majorité des personnes dorment autour de 7 h – 8 h, le pic étant à 7 h 30. Mais on peut être un court dormeur (dormir 5 h ou 6 h), un long dormeur ou un dormeur intermédiaire.
  • L’autre paramètre du chronotype : la tendance à se coucher tôt ou à se coucher tard.

15 % de la population est vraiment du matin, c’est-à-dire qu’elle se lève extrêmement tôt. Comme moi par exemple, je dois me lever à 5 h 30 parce que je suis chronorigide (pathologiquement ponctuel) et si je fais une grasse matinée, je me lève à 6 h voire 6 h 30, mais je ne sens pas en forme. 15 % des sujets sont catégoriquement du soir. Ils sont créatifs à partir de 22 h, écrivent, se sentent bien à partir de cette horaire jusqu’à ce que la température s’effondre vers minuit, 1 h ou 2 h du matin. La majorité de la population se trouvera au milieu de la courbe. Et puis, il y a encore toute une population qui est plutôt du matin ou au contraire plutôt du soir, mais avec des horaires de lever et de coucher raisonnables.

Par conséquent, on constate une courbe de Gauss des différents chronotypes plutôt harmonieuse avec des extrêmes : 15 % de la population possèdent un chronotype avec un lever très tôt, 15 % bénéficient d’un chronotype avec un coucher très tard et 70 % de la population détiennent un chronotype plus courant (intermédiaire, lève-tôt et lève-tard).

Autres vidéos sur la luminothérapie et le sommeil :

Dr Claude Gronfier Temps : 1.49 minutes - Voir le résumé de cette vidéo

L’efficacité de la luminothérapie dans le traitement des troubles du sommeil est reconnue mondialement. Dans cette vidéo, le Dr Claude Gronfier confirme l’utilité de la luminothérapie dans les troubles d’avance et de retard de phase de l’horloge biologique. Il est constaté une amélioration des symptômes et de la qualité du sommeil : endormissement plus rapide pour les personnes qui souffrent d’insomnie de début de nuit et un sommeil plus long pour celles qui souffrent d’insomnie de fin de nuit… Voir la vidéo

Dr Claude Gronfier Temps : 3.37 minutes - Voir le résumé de cette vidéo

Dans cette vidéo, le Dr Gronfier revient sur les différentes études médicales qui ont démontré les bienfaits du simulateur d’aube. Le réveil par la lumière ou l’éveil lumière possède un grand intérêt pour les personnes qui ont des difficultés à se réveiller ou à se lever le matin. Grâce à sa lumière progressive qui reproduit le lever du soleil, le réveil lumineux va engendrer des effets sur la qualité de l’éveil, sur la vigilance et sur les performances cognitives… Voir la vidéo

Françoise Collignon Temps : 0.53 minutes - Voir le résumé de cette vidéo

Les causes de la fatigue peuvent être multiples. La fatigue est un symptôme fréquent qui peut provenir d’une mononucléose, d’une fibromyalgie ou d’une autre maladie. Dans cette vidéo, Françoise Collignon revient sur la difficulté du diagnostic et par conséquence celle de la mise en place du traitement par luminothérapie. Toutefois, beaucoup de personnes ressentent une amélioration des symptômes avec des séances de luminothérapie. On peut donc conclure que la luminothérapie aide à lutter contre la fatigue… Voir la vidéo

Françoise Collignon Temps : 1.17 minutes - Voir le résumé de cette vidéo

Lorsque l’horloge biologique interne est déréglée, la luminothérapie est une solution efficace pour recaler son horloge. Dans ce témoignage, Françoise Collignon nous explique pourquoi il est important d’avoir une horloge biologique bien synchronisée. Cela permet d’optimiser l’efficacité des médicaments, de diminuer les doses, d’apporter des dosages médicamenteux plus précis, de réduire certains effets secondaires… La luminothérapie va ainsi permettre de remettre à l’heure son horloge interne afin de la resynchroniser sur les rythmes biologiques naturels… Voir la vidéo

Autres avis et témoignages sur la luminothérapie

Vidéos et interviews de Jean Marc Triffaux sur la luminothérapie et ses applications

Docteur Jean-Marc TRIFFAUX

Psychiatre
Université de Liège – Belgique


Luminothérapie en psychiatrie

Vidéos et interviews de Michel De la Brassine sur la luminothérapie et ses applications

Docteur Michel De la BRASSINNE

Dermatologue et Professeur
Université de Liège – Belgique


Luminothérapie en dermatologie

Vidéo et interview de Norman Rosenthal sur la luminothérapie et ses applications

Pr Norman ROSENTHAL

Psychiatre et Professeur
Faculté de Médecine de Georgetown – USA


Traitement des troubles affectifs saisonniers ou dépression saisonnière

Vidéos et interviews de Marc Dujardin sur la luminothérapie et ses applications

Docteur Marc DUJARDIN

Médecin Généraliste
Tourcoing – France


Luminothérapie et médecine du travail

Vidéos et interviews de Pierre Maquet sur la luminothérapie et ses applications

Docteur Pierre MAQUET

Neurologue, Neuro-imagerie fonctionnelle
et Professeur Université de Liège – Belgique


Lumière et réponses cérébrales