Les besoins de sommeil, cycles, phases et stades de sommeil

Les besoins de sommeil, phases, stades et cycles du sommeil

Mise à jour de la page :

Le sommeil est un élément vital dont on ne peut se passer. Il permet la récupération de la fatigue physique et nerveuse accumulée dans la journée. Il est essentiel à une bonne qualité de vie et à notre bien être.

Chaque personne a son propre rythme et il existe différentes typologies de dormeur, petit, moyen ou grand dormeur. La durée du sommeil varie en fonction des individus et de l’âge, de 18 heures en moyenne pour un nouveau né à environ 8 heures pour un adulte.

Les besoins évoluent pendant l’enfance puis restent en général constants à partir de l’adolescence et diminuent progressivement avec l’âge.

Les cycles du sommeil


« Nous dormons environ un tiers de notre vie … .»

Le sommeil est constitué d’une succession de 4 cycles de 90 à 120 minutes chacun, ces cycles se succèdent durant la période de sommeil et correspondent à des rythmes cérébraux.
Dans l’organisation les rythmes du sommeil alternent entre le sommeil lent/profond(de plus en plus profond) et le sommeil paradoxal (qui est associé aux rêves). Le sommeil lent occupe la première partie de la nuit, le sommeil paradoxal prédomine dans la deuxième partie du cycle (en général celui du matin)

Les différents stades et phases d’un cycle du sommeil


Illustration et schéma des cycles du sommeil

L’endormissement Phase I :

Le cerveau ralentit, le calme s’installe, la respiration devient régulière, à ce stade nous pouvons encore entendre les bruits. L’endormissement se décompose en deux sous stade : IA (somnolence) et IB (assouplissement).

Le sommeil léger Phase II :

Phase intermédiaire entre l’endormissement et le sommeil profond.

Le sommeil lent – profond Phase III :

L’activité cérébrale ralentit, c’est la période d’installation du sommeil profond.

Le sommeil profond Phase IV :

C’est la période la plus difficile pour réveiller un dormeur, à ce stade le cerveau, les muscles et tout l’organisme sont au repos. C’est le sommeil dit « profond »
Le dormeur se coupe du monde extérieur. C’est une des phases clé du sommeil qui est la période dite de récupération. Cette étape est primordiale elle agit sur la récupération de la fatigue physique.

Le sommeil paradoxal :

C’est le moment des rêves. On l’appelle ” paradoxal ” car les ondes émises par le cerveau sont rapides, le visage s’anime, la respiration devient irrégulière comme si l’on allait s’éveiller, alors que PARADOXALEMENT le sommeil à ce stade est très profond .Il associe des signes de sommeil profond (atonie musculaire, seuils d’éveil élevés) et des signes d’éveil (EEG rapides, mouvements oculaires, respiration irrégulière).
Le sommeil paradoxal correspond à 25% de notre temps de sommeil total.

Phase de sommeil intermédiaire :

Cette phase comprend des micro-réveils débouchant sur un nouveau cycle ou, à la fin de la nuit, sur le réveil complet.

Les cycles du sommeil phase par phase et stade par stade
Durée des stades et cycles du sommeil : Combien de temps dure un cycle et une phase de sommeil ?

Combien de temps dure les cycles ? combien y’a-t-il de cycles ?


Chacun de ces cycles de sommeil dure environ 90 minutes. Après un bref éveil, un autre commence. Au cours d’une nuit 3 à 5 cycles de sommeil peuvent se succéder, selon la durée du sommeil. La présence de brefs éveils à la fin des cycles (au total 12-15 minutes) est tout à fait normale. La plupart du temps, la personne ne se souvient pas de ces éveils, le matin au lever.

Le besoin de sommeil


Besoin de sommeil selon l’âge et cycles du sommeil différents

Voici quelques exemples de besoin de sommeil selon l’âge !

Indication

 

 
  • Nouveaux-nés (de 0 à 3 mois) : entre 14 et 17 heures
  • Nourrissons (de 4 à 11 mois) : entre 12 et 15 heures
  • Bébés (de 1 à 2 ans) : entre 11 et 14 heures
  • Jeunes enfants (de 3 à 5 ans) : entre 10 et 13 heures
  • Enfants (de 6 à 13 ans) : entre 9 et 11 heures
  • Adolescents (de 14 à 17 ans) : entre 8 et 10 heures
  • Jeunes adultes (de 18 à 25 ans) : entre 7 et 9 heures
  • Adultes (de 26 à 64 ans) : entre 7 et 9 heures
  • Personnes âgées (65 ans et plus) : entre 7 et 8 heures

Manquez-vous de sommeil ? Profitez-en pour faire le test ci-dessous !

Test
Êtes-vous en manque de sommeil ?


Test : Manque de sommeil, comment tester la somnolence, la fatigue et la vigilance ?

Question 1/8


Possibilité de s’assoupir quand vous lisez un document




Interprétation du test sur le manque de sommeil

Mise en garde sur l'interprétation du résultat.

Ce test sur le manque de sommeil vous permet de mettre en avant des prédispositions possibles à une dette de sommeil et un manque de vigilance. Ces informations sont fournies à titre informatif et non indicatif. En aucun cas, les résultats de ce test doivent être considérer comme un avis médical. L’interprétation des données et le résultat du test ne peuvent en aucun cas se substituer à un avis, diagnostic ou traitement médical professionnel.

Si vous pensez souffrir de troubles du sommeil, il est important d'en parler avec son médecin.

Résultat entre 0 et 8 points : Vous ne semblez pas avoir de dette de sommeil.

Tout va bien. Vous n’êtes pas atteint d'un manque de sommeil. Si vous souhaitez une aide pour vous endormir et vous réveiller sans stress, cette rubrique sur le simulateur d'aube pourrait vous être utile.

Résultat entre 9 et 14 points : vous avez un déficit de sommeil.

Vous semblez avoir un déficit de sommeil, c'est pourquoi vous devriez revoir vos habitudes et en adoptant nos conseils pour bien dormir.

Résultat entre 15 et 24 points : Vous présentez des signes de somnolence diurne excessive.

Consultez votre médecin pour déterminer si vous êtes atteint d’un trouble du sommeil. Si non, pensez à changer vos habitudes. NB. Ce questionnaire aide à mesurer votre niveau général de somnolence, il n’établit pas un diagnostic.