Besoin de sommeil : Combien d’heures dormir pour être en bonne santé et en pleine forme ?

Combien d’heures de sommeil avons-nous besoin ?

Les besoins de sommeil et la durée idéale

Mise à jour de la page :

Le National Sleep Fondation (NSF), organisme américain spécialisé dans l’éducation du sommeil a publié début Février les résultats d’une étude sur le nombre d’heures de sommeil recommandé en fonction de l’âge.

Les résultats ont montré que les besoins de sommeil varient au fil des âges et qu’il est important d’examiner les facteurs qui ont une incidence sur la qualité et la durée du sommeil pour éviter tout risque sur la santé.

Quelle est la durée idéale de sommeil ? Combien de temps doit-on dormir ?


« Le sommeil est un élément capital pour celles et ceux qui souhaitent vivre en bonne santé. Nous pouvons affirmer que le sommeil est aussi important que notre alimentation puisque notre organisme dans son ensemble réagit et s’organisme avec et grâce à son horloge biologique … .»

Les différentes recommandations sur le temps de sommeil par âge


Une étude du National Sleep Fondation (NSF) nous dit tout !

Pour la réalisation de cette étude, 18 scientifiques et chercheurs ont examiné plus de 300 publications scientifiques afin de déterminer le nombre d’heures de sommeil recommandées en fonction de son âge. Voici les résultats par tranche d’âges :

  • Nouveaux-nés (de 0 à 3 mois) : entre 14 et 17 heures
  • Nourrissons (de 4 à 11 mois) : entre 12 et 15 heures
  • Bébés (de 1 à 2 ans) : entre 11 et 14 heures
  • Jeunes enfants (de 3 à 5 ans) : entre 10 et 13 heures
  • Enfants (de 6 à 13 ans) : entre 9 et 11 heures
  • Adolescents (de 14 à 17 ans) : entre 8 et 10 heures
  • Jeunes adultes (de 18 à 25 ans) : entre 7 et 9 heures
  • Adultes (de 26 à 64 ans) : entre 7 et 9 heures
  • Personnes âgées (65 ans et plus) : entre 7 et 8 heures

Le National Sleep Fondation tient à préciser que ces données peuvent varier d’un individu à l’autre et que chaque individu doit faite attention à ses propres besoins.

Toutefois, le manque de sommeil peut avoir des répercussions sur la santé. Alors pour optimiser son sommeil, les chercheurs conseillent d’éviter les stimulants après 17 h (le café ou les boissons énergisantes) et les écrans (ordinateur, tablette, téléphone portable et télévision) qui réduisent la qualité du sommeil et retardent l’endormissement.

Et vous ? Êtes-vous en manque de sommeil ? Faîtes le test ci-dessous pour le savoir !

 

Indication

Combien d'heures de sommeil devons-nous dormir pour être en parfaite santé ?

Test
Êtes-vous en manque de sommeil ?


Test : Manque de sommeil, comment tester la somnolence, la fatigue et la vigilance ?

Question 1/8


Possibilité de s’assoupir quand vous lisez un document




Interprétation du test sur le manque de sommeil

Mise en garde sur l'interprétation du résultat.

Ce test sur le manque de sommeil vous permet de mettre en avant des prédispositions possibles à une dette de sommeil et un manque de vigilance. Ces informations sont fournies à titre informatif et non indicatif. En aucun cas, les résultats de ce test doivent être considérer comme un avis médical. L’interprétation des données et le résultat du test ne peuvent en aucun cas se substituer à un avis, diagnostic ou traitement médical professionnel.

Si vous pensez souffrir de troubles du sommeil, il est important d'en parler avec son médecin.

Résultat entre 0 et 8 points : Vous ne semblez pas avoir de dette de sommeil.

Tout va bien. Vous n’êtes pas atteint d'un manque de sommeil. Si vous souhaitez une aide pour vous endormir et vous réveiller sans stress, cette rubrique sur le simulateur d'aube pourrait vous être utile.

Résultat entre 9 et 14 points : vous avez un déficit de sommeil.

Vous semblez avoir un déficit de sommeil, c'est pourquoi vous devriez revoir vos habitudes et en adoptant nos conseils pour bien dormir.

Résultat entre 15 et 24 points : Vous présentez des signes de somnolence diurne excessive.

Consultez votre médecin pour déterminer si vous êtes atteint d’un trouble du sommeil. Si non, pensez à changer vos habitudes. NB. Ce questionnaire aide à mesurer votre niveau général de somnolence, il n’établit pas un diagnostic.

La luminothérapie dans les troubles du sommeil


1 français sur 3 touché par un trouble du sommeil !

Selon un sondage IPSOS/Destinationsante.com, 1 Français sur 3 se dit concerné par les troubles du sommeil. La tranche d’âge 35-59 ans et les femmes seraient les plus touchées par les désordres du rythme circadien. La Luminothérapie permet alors d’apporter des solutions dans les dérèglements de l’horloge biologique et ainsi d’améliorer la qualité du sommeil.

Vidéo sur la luminothérapie dans le cadre de troubles du sommeil

Ci-contre, «La luminothérapie dans les troubles du sommeil» Docteur Claude Gronfier, Docteur en Neurosciences, Chronobiologiste Spécialiste des effets non-visuels de la lumière. Chercheur à l’Inserm (U846, Lyon)

 

indication

 

OFFRE SPÉCIALE NOEL---Dernier week-end livraison garantie pour Noël jusqu'au Dimanche 16 Décembre 2018 à minuit ✨ Ignorer