Tout savoir sur le simulateur d’aube

Introduction sur le simulateur d'aube éveil lumière pour un réveil par la lumière

Mise à jour de la page :

Le simulateur d’aube (réveil lumière) permet une synchronisation de l’horloge biologique interne. Grâce à une intensité lumineuse progressive, le simulateur d’aube reconstitue un réveil naturel sans l’agressivité et le stress des moyens de réveil habituels (sonnerie, radio) qui entraînent bien souvent des réveils difficiles et une fatigue matinale.

Les simulateurs de l’aube ont été testés cliniquement. Ces tests cliniques ont démontré que les simulateurs d’aube apportent des résultats probants sur la sécrétion de cortisol (hormone anti-stress).

Les meilleures innovations sont celles qui reproduisent la nature ! En reproduisant le lever du jour et le coucher du soleil dans une chambre à coucher, le simulateur d’aube en est une parfaite illustration.

Quels sont les bienfaits et bénéfices du simulateur d'aube éveil lumière pour un réveil lumière sans stress ?

Les bienfaits du simulateur d’aube


Le simulateur d’aube a des effets bénéfiques sur le corps et la personne.

Il permet notamment de :

  • Faciliter l’endormissement
  • Se réveiller sans stress
  • Se rythmer sur les cycles jour/nuit (synchronisateur de notre horloge biologique)
  • Eviter les réveils difficiles et les pertes d’énergie hivernales
  • Agir en complément idéal des lampes de luminothérapie dans le cadre du blues hivernal
  • Augmenter la sécrétion de cortisol, une hormone permettant de mieux réagir au stress.

Des bienfaits amplifiés grâce à la luminothérapie !

Le simulateur d’aube est un excellent complément aux lampes de luminothérapie. Recréant les conditions naturelles du lever du jour et de la tombée de la nuit, c’est l’accessoire indispensable à des réveils sans stress et des endormissements sans contrainte.

Contrairement à la luminothérapie qui agit par une forte intensité lumineuse au niveau de la rétine, le simulateur lui va agir sur la variation de l’intensité lumineuse afin de préparer notre organisme à un réveil progressif et sans stress.

Fonctionnement simulateur d’aube : Comment ça marche ?


« Basé sur le principe du réveil par la lumière, le simulateur d’aube permet un réveil naturel et sans stress, en diffusant une lumière progressive reproduisant les conditions naturelles du lever du jour. A contrario, le soir, il stimule l’endormissement, en imitant le coucher du soleil par une diminution progressive de la lumière émise dans la chambre à coucher … »

Notre sommeil est rythmé par des cycles qui se reproduisent plusieurs fois au cours de la nuit (sommeil léger, sommeil paradoxal). Les phases de réveil et d’endormissement doivent également suivre des rythmes précis afin qu’ils se déroulent dans les meilleures conditions. Le simulateur d’aube va agir sur la variation de l’intensité lumineuse, afin de recréer les conditions naturelles d’un lever de soleil ou d’un crépuscule.

Au lever : simulation de l’aube


Comment fonctionne et marche le simulateur d'aube au lever en mode éveil par la lumière ?

La séquence d’éveil s’effectue en trois phases et peut être programmée sur plusieurs durées (30, 60 et 90 minutes) avant le réveil. Comme vous pouvez le voir sur l’image ci-contre d’une phase de réveil par simulation de l’aube.

1ère phase : Transmission de l’information au cerveau

Le simulateur d’aube diffuse une légère lueur semblable à celle d’une bougie. Cette douce lumière pénètre la paupière, puis le nerf optique pour transmettre l’information à la glande pinéale que le jour se lève.

2ème phase : Sortie en douceur du sommeil paradoxal

La douce lueur du simulateur d’aube s’accentue progressivement (intensité modérée) pour transmettre l’information à l’hypothalamus qu’il est maintenant temps de sortir de cet état de somnolence

3ème phase : Phase finale de réveil

L’intensité du simulateur d’aube est à son maximum pour permettre la dernière phase, celle du réveil. Grâce au simulateur d’aube, cette dernière phase s’effectue tout en douceur et sans stress.
Vous pouvez ainsi commencer la journée avant même que le jour ne soit levé.

Au coucher : simulation du crépuscule


La séquence d’endormissement s’effectue en trois phases et peut être programmée sur plusieurs durées (30, 60 et 90 minutes) avant le sommeil. Comme le montre l’image ci-contre de la phase de coucher pendant la simulation du crépuscule.

1ère phase : Intensité maximale de la lumière émise

Le simulateur d’aube diffuse une lumière maximum, identique à la lumière du jour durant la phase de pré endormissement appelée « l’éveil calme » qui facilite et prépare physiquement et psychologiquement à la transition veille/sommeil.

Le simulateur d’aube recréé et favorise le déroulement de cette étape essentielle qui permet à tous d’entrer plus naturellement dans les différents cycles de sommeil.

2ème phase : Intensité modérée de la lumière émise

La lumière diminue progressivement simulant la tombée de la nuit. Cette baisse d’intensité lumineuse favorise la sécrétion de l’hormone du sommeil : la mélatonine. A partir de ce moment les premiers signes du sommeil se font sentir : bâillements, paupière lourdes, picotements des yeux, sensation d’apaisement et de lourdeur des membres.

3ème phase : Lumière totalement éteinte ou petite veilleuse ?

La lumière s’éteint complètement pour un accompagnement vers le sommeil lent (première, des quatre phases d’un cycle complet de sommeil).

Le simulateur d’aube peut également continuer de diffuser une très légère lueur, équivalente à celle d’une veilleuse pour enfant (selon les modèles).

Comment fonctionne et marche le simulateur de crépuscule au coucher en mode nuit pour s'endormir ?
Le simulateur d'aube "éveil lumière" s'adresse aux adultes comme aux enfant et aux personnes âgées qui souhaitent un réveil lumière

Un simulateur d’aube, pour qui ?


Le simulateur d’aube pour tous !

Le simulateur d’aube est destiné à toutes personnes désirant s’éveiller et s’endormir de manière naturelle et agréable, et ce en toutes saisons : bébé, enfants, adolescents, adultes et personnes âgées.

En effet, à certaines périodes de l’année il est parfois difficile de se réveiller lorsque l’obscurité est encore très prononcée (hiver). A l’inverse, il est quelques fois tout aussi difficile de s’endormir surtout lorsqu’il fait encore jour (été).

Ces conflits peuvent être causés par diverses pressions extérieures ou par des choix de mode de vie et peuvent engendrer de la fatigue, un piètre rendement professionnel ou scolaire, ainsi que des perturbations du sommeil, surtout de la difficulté à s’endormir ou à se réveiller à l’heure désirée.

Le simulateur d’aube permet une meilleure synchronisation des rythmes circadiens (veille/sommeil) causés par une discordance entre le besoin de sommeil d’un individu et le moment où les signaux sont émis par son horloge circadienne.

Le simulateur d’aube est également beaucoup utilisé en pédiatrie pour le sommeil de bébé. Il permet au bébé de s’adapter à l’alternance jour / nuit et ainsi de faire ses nuits.

 

Quel que soit l’âge, n’oublions pas ces quelques principes :

 
  • pour passer une bonne nuit de sommeil, il est impératif de s’endormir dans les meilleures conditions (sans stress, et totalement relaxé)
  • pour se réveiller naturellement et sereinement, il convient de passer une bonne nuit (réparatrice et reposante).

Études médicales sur le simulateur d’aube


De nombreuses études médicales démontrent que le simulateur d’aube joue un rôle fondamental sur la qualité du réveil et du sommeil. Ces études scientifiques prouvent l’efficacité du réveil lumière sur ces différents aspects :


  • un réveil naturel et progressif
  • un endormissement facilité
  • une régularité des rythmes veille/sommeil
  • un meilleur sommeil
 

Quelques études sur les bénéfices du simulateur d’aube (réveil lumière).

Étude 1 : Mesurer l’influence du simulateur d’aube sur la qualité du sommeil

En 2003, une étude, parue au Bulletin BMC Psychiatrie, a pour objet de mesurer l’influence du simulateur d’aube sur la qualité du sommeil.

Cette étude menée par les chercheurs, Sami Lappämäki, Ybe Meesters, Jari Haukka, Jouko Lönnqvist et Tino Partonen, membres de grandes institutions de recherche en Hollande et Finlande, se déroule auprès de personnes en bonne santé, pendant 8 semaines.

Voir l’étude intégrale sur les simulateurs d’aube et la qualité du sommeil

Étude 2 : Effets du simulateur d’aube sur la production de mélatonine

Modification de la sécrétion de mélatonine bénéfique pour le sommeil.

La mélatonine est considérée comme étant l’hormone du sommeil.

Dès 1988, une expérimentation médicale est menée par le Docteur Terman sur la simulation d’aube et ses effets sur la production de mélatonine.

Voir l’étude intégrale sur les simulateurs d’aube et la sécrétion de mélatonine

Étude 3 : Effets du simulateur d’aube sur la production de cortisol et sur l’humeur

Modification de la production de cortisol ayant une action anti-stress.

Le cortisol est une hormone qui gère principalement le stress. La sécrétion de cortisol suit un rythme circadien et atteint un pic vers 6 – 8h00 le matin pour s’éteindre la nuit.

Une étude est menée par Thorn L, Hucklerbridge F, Esgate A, Evans P, Clow A à l’Université de Westminster en Angleterre en 2004.

Voir l’étude intégrale sur les simulateurs d’aube et la sécrétion de cortisol

Études 4 : Simulateur d’aube : un effet protecteur sur les événements cardiaques


Sources et auteurs :
Dawn simulation light: a potential cardiac events protector.

Sleep Med. 2015 Apr;16(4):457-61. doi: 10.1016/j.sleep.2014.12.016. Epub 2015 Feb 26.
Publication : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25813092

Auteurs :


Une étude audacieuse et créative. Cependant, il conviendra de répliquer l‘expérience sur un nombre plus importants de sujets et tenter de comprendre des mécanismes qui restent inconnus.

 

Abstract de l’étude

Simulateur d’aube : un effet protecteur sur les événements cardiaques

Objectifs et contexte

Les événements cardiovasculaires majeurs augmentent fréquemment le matin tandis que s’opère la transition entre le sommeil et l’éveil qui induit des changements abrupts du contrôle cardiaque par le système nerveux sympathique. Ces changements neuronaux se traduisent par des augmentations par palier des fonctions cardiaques résultant en un stress cardiovasculaire potentiel. Ici, nous explorons si la lumière peut optimiser le rythme cardiaque et son contrôle neuronal en favorisant une transition moins franche entre sommeil et éveil, minimisant la vulnérabilité cardiaque matinale.

Méthode

17 jeunes adultes ont été réveillés 2 heures avant leur heure de réveil habituel. Dans une étude où les sujets ont été leur propre contrôle, nous avons appliqué une condition contrôle (obscurité pendant la nuit, faible luminosité durant l’éveil) ou simulation d’aube (SA) débutant 30 minutes après l’heure de réveil programmée.

Résultats

Nos données révèlent une réduction graduée des palpitations cardiaques lors de la transition entre sommeil et éveil lorsqu’on applique la SA comparée à la condition contrôle. Le contrôle cardiaque nerveux sympathique augmentait légèrement durant les 30 minutes d’épisode de sommeil précédant l’heure de réveil programmée sous SA et demeurait stable pendant les 30 premières minutes d’éveil. De façon intéressante, ces effets étaient provoqués le plus souvent par des changements dans le contrôle cardiaque parasympathique.

Conclusions

Nos données démontrent pour la première fois qu’une stratégie non invasive comme une exposition à la lumière autour du procès d’éveil, peut réduire significativement les modulations cardiaques citées précédemment chez les jeunes adultes éveillés, sous des conditions de pression de sommeil accrue. Une approche translationnelle de cette exposition à la lumière qui mime de très près les conditions de luminosité naturelle le matin, pourrait alors agir comme un protecteur de la vulnérabilité cardiaque pendant ces heures matinales critiques.

 

Informations sur les auteurs :
1 Centre for Chronobiology, Psychiatric Hospital of the University of Basel, Basel, Switzerland.
2 Centre for Chronobiology, Psychiatric Hospital of the University of Basel, Basel, Switzerland.
3 Cyclotron Research Centre, University of Liège, Liège, Belgium.
4 IT VitaLight I&D PC Drachten, Philips Consumer Lifestyle, Drachten, The Netherlands.
5 Department of Biomedical and Clinical Sciences, Division of Medicine and Pathophysiology, L. Sacco Hospital, University of Milan, Milan, Italy.

Voir cette étude dans le classement des études sur la luminothérapie et les troubles du sommeil

Toutes les études cliniques et médicales sur le simulateur d'aube "éveil lumière" appelé aussi réveil par la lumière
Réveil en lumière : Questions réponses de nos clients sur le simulateur d'aube éveil lumière ?

Des questions et réponses sur le simulateur d’aube.


Ci-dessous, vous trouverez les questions les plus fréquemment posées sur le simulateur d’aube et son utilisation au quotidien.

Ou dois-je placer mon simulateur d’aube dans ma chambre à coucher ?

Pour optimiser les bienfaits de la simulation d’aube, l’idéal est de placer le simulateur d’aube sur une table de nuit dont la taille est égale ou supérieure à la hauteur de votre lit.

En effet si votre simulateur d’aube est au sol, la simulation de l’aube ne pourra pénétrer votre rétine.

La puissance lumineuse est-elle importante pour choisir son simulateur ?

Bien que le simulateur d’aube ne va pas jouer sur la puissance de la lumière (comme ce serait le cas pour une lampe de luminothérapie) mais sur la variation de la lumière, il est important de choisir un simulateur suffisamment puissant. Solvital ne sélectionne que des produits conformes et efficaces avec des intensités variant de 200 à 300 lux pour les meilleurs modèles.

Y’a-t-il une sonnerie sur le simulateur d’aube ?

En règle générale, Oui.

Cette fonction peut s’activer ou se désactiver selon le souhait de l’utilisateur.
Nombreux sont les personnes qui désactivent la fonction sonnerie au bout de quelques semaines d’utilisation car ils sont rassurés d’être réveillé par la lumière avant que le beep fonctionne.

Certains dispositifs sont équipés d’une fonction réveil avec plusieurs options (bruit de nature, chant d’oiseaux, méditation guidé..) et également d’un lecteur MP3 et radio.

Le simulateur d’aube présente-t-il des risques pour la santé ou effets secondaires ?

Non, il n’y a absolument aucun risque ni effets secondaires à utiliser un simulateur d’aube, c’est la raison pour laquelle il rencontre un tel succès.

Puis-je utiliser le simulateur d’aube comme veilleuse ?

Oui, c’est pour cette raison qu’il est un excellent compagnon pour votre enfant.

Puis-je utiliser le simulateur d’aube comme simple lampe ?

Oui, il est à tout à fait possible d’utiliser le simulateur d’aube comme simple lampe.

Que se passe-t-il en cas de panne de courant ?

Le simulateur d’aube fonctionne sur secteur, cependant une sécurité intégrée permet de ne pas perdre les réglages effectués en cas de panne de courant.

Envie de donner votre avis ?

Simulateur d’aube
4.9 (97.78%) 27 votes

OFFRE SPÉCIALE NOEL---Derniers jours de livraison garantie pour Noêl ✨ Ignorer