Alcool et manque de lumière : la luminothérapie dans l’abstinence alcoolique

Comment utiliser la luminothérapie pour resister lors des rechutes ou les Ré-alcoolisation ?


«Selon des études, la consommation d’alcool est plus élevée en hiver ! Les rechutes dans l’alcoolisme sont plus fréquentes également en périodes sombres. Comment la luminothérapie peut-elle intervenir dans les sevrages alcooliques ?»

L'alcool et le manque de lumière

 

Les chiffres parlent d’eux-mêmes. L’alcoolisme est nettement supérieur dans les pays dont l’intensité lumineuse est faible. Les pays nordiques sont ainsi plus consommateurs d’alcool. C’est en 1993 que des chercheurs ont mis tout à fait par hasard en évidence, la corrélation entre la période sombre et le pic de consommation d’alcool.

 

Les études sur le sevrage alcoolique et la luminothérapie

 

Une étude parue dans le Journal of Clinical Psychiatry (1993) (Jul, 54.7, 260-2) démontre que la "noirceur" appelle l’alcool.

Sans facteur de stress ajouté, des rats soumis à une noirceur totale préfèrent boire de l’alcool que de l’eau. Dans ce même journal, l’auteur montre que la luminothérapie peut s’avérer très utile dans les sevrages alcooliques.

On peut remarquer que les rechutes dans l’alcoolisme sont plus fréquentes pendant la période automne-hiver. Spécialement pendant cette période, une séance matinale de luminothérapie administrée à ces patients les aidera à prévenir les rechutes.

Par son effet stabilisateur sur le sommeil et sur la composition de celui-ci, la lumière utilisée pendant le sevrage alcoolique trouvera une place de choix en complément des traitements conventionnels.

Modalités d'utilisation de la luminothérapie

luminothérapie le matin après le réveil à 10 000 lux

peut s'utiliser au bureau toute la journée à 2 500 lux

Attention de ne pas utiliser la luminothérapie trop tardivement car celle-ci pourrait bloquer la mélatonine en soirée et retarder votre envie de dormir

⇨ en savoir plus sur la luminothérapie
⇨ aller dès maintenant à la Boutique boutique simulateurs d’aube

Abstinence alcoolique et luminothérapie

Mise à jour de la page :

 

Vidéos sur la luminothérapie, l'alcool, et le sevrage physique et psychologique

 

Dr Claude Gronfier : Luminothérapie dans le cadre de la dépression saisonnière et du blues hivernal

Test
Avez-vous besoin de luminothérapie ?

Test : Avez-vous besoin de luminothérapie ?

Question 1/9

Je me sens fatigué, surtout en automne et en hiver.



Interprétation du test sur le besoin de luminothérapie

Mise en garde sur l'interprétation du résultat.

Ce test sur le besoin de luminothérapie vous permet de mettre en avant des prédispositions possibles à une sensibilité aux changements de saison et à la baisse de lumière saisonnière. Ces informations sont fournies à titre informatif et non indicatif. En aucun cas, les résultats de ce test doivent être considérés comme un avis médical. L’interprétation des données et le résultat du test ne peuvent en aucun cas se substituer à un avis, diagnostic ou traitement médical professionnel.

Si vous pensez souffrir de dépression saisonnière, il est important d'en parler avec son médecin.

Résultat entre 9 et 13 points : Vous êtes actif et en bonne santé.

Vous êtes actif et en bonne santé. Bien que le manque de lumière ne vous porte pas réellement préjudice, sachez que les personnes actives et en bonne santé peuvent bénéficier des avantages de la luminothérapie afin d’avoir plus de punch lorsque les journées sombres arrivent ou pour tous ceux qui travaillent à l’abri de la lumière du jour (bureau, galerie marchande…).

Le simulateur d’aube (réveil par la lumière) vous permettra également de commencer votre journée du bon pied et de bonne humeur.

Résultat entre 14 et 19 points :

Vous êtes globalement en bonne santé. Néanmoins vous vous sentez régulièrement fatigué particulièrement en automne et en hiver. Pendant cette période sombre, il peut vous arriver de mal dormir, de manquer d’énergie ou tout simplement d’être de mauvaise humeur.

Pratiquer des séances de luminothérapie vous permettra d’améliorer votre qualité de sommeil, de retrouver une meilleure humeur et un bon entrain. Pensez également au simulateur d’aube (réveil par la lumière) pour vous redonner de l’énergie dès votre réveil.

Résultat entre 20 et 37 points :

Vous vous sentez régulièrement déprimé et vous dormez mal notamment en automne et en hiver.

Il est possible que vous souffriez du blues hivernal, de déprime ou de troubles du sommeil (rythme veille-sommeil). Ces troubles peuvent résulter d’un manque de lumière qui survient dès que la période sombre arrive mais aussi tout au long de l’année pour les personnes qui travaillent à l’abri de la lumière du jour.

Ainsi, la luminothérapie permet de pallier à ce manque de lumière afin de retrouver l’énergie et la forme. Pratiquée régulièrement, elle vous aidera à vous sentir mieux dans votre vie de tous les jours. Quant au simulateur d’aube (réveil par la lumière), il vous apportera l’énergie nécessaire pour commencer la journée du bon pied et de bonne humeur.

OFFRE SPÉCIALE NOEL---Dernier week-end livraison garantie pour Noël jusqu'au Dimanche 16 Décembre 2018 à minuit ✨ Ignorer