Fatigue chronique ou classique et luminothérapie

Comment utiliser la luminothérapie pour lutter la fatigue ?


«On est tous sujets à des moments de fatigue ! Pour certains, ce sont des coups de barre passagers et pour d’autres, cette fatigue s’installera et perdura 6 mois ou plus. La fatigue peut provenir de pathologies diverses mais elle peut être aussi liée à des troubles du sommeil. Comment la luminothérapie va permettre de lutter contre la fatigue ?»

La fatigue liée à des problèmes du rythme circadien

La fatigue est très difficile a diagnostiquée car elle peut avoir des origines très diverses.

Dans le cadre d’une fatigue liée à une avance ou un retard de phase, il conviendra d’appliquer des bains de lumière pour avancer ou retarder la phase d’endormissement.

Vous trouverez ci-dessous les indications pour chaque cas.

La fatigue par retard de phase :

« Je m’endors tard et me réveille tard »

Le retard de phase est le trouble du sommeil le plus fréquent dans notre société actuelle. Ce trouble est amplifié depuis l’apparition des nouvelles technologies et notamment de la pratique d’internet le soir. Il concerne aussi les travailleurs à horaires de travail décalés et les personnes dont la vie sociale n’est plus en cohérence avec les rythmes naturels jour/nuit.

Il se caractérise par :

✓ des difficultés à s’endormir le soir
✓ des difficultés à se réveiller le matin

La fatigue par avance de phase :

« Je m’endors tôt et me réveille trop tôt »

L’avance de phase concerne en particulier les personnes âgées dont la durée de sommeil diminue avec l’âge. Les personnes vivant en institution sont confrontées également à des prises de repas précoces, qui renforcent un peu plus cette problématique courante.

Modalités d'utilisation de la luminothérapie

Dans le cadre de la fatigue chronique ou fatigue liée à un mauvais sommeil.

Pour le retard de phase :

une séance le matin après le réveil à 10 000 lux

peut s'utiliser au bureau toute la journée à 2 500 lux

Attention de ne pas utiliser la luminothérapie trop tardivement car celle-ci pourrait bloquer la mélatonine en soirée et retarder votre envie de dormir

Pour l’avance de phase :

une séance de luminothérapie vers 17h00 permettra de retarder la phase

⇨ en savoir plus sur la luminothérapie
⇨ aller dès maintenant à la Boutique boutique simulateurs d’aube

Fatigue chronique ou fatigue liée à une mauvaise qualité de sommeil et luminothérapie

Mise à jour de la page :

Vidéos sur la luminothérapie et la fatigue passagère

Françoise Collignon Pharmacienne : Luminothérapie et fatigue

En savoir plus sur la baisse de vitalité et la fatigue


Le SPC ou Syndrome de Fatigue Chronique

7 millions de Français souffrent de fatigue de façon persistante. Si, dans la plupart des cas les médecins établissent un diagnostic et un traitement, 20% des malades restent sur le bord de la route. Beaucoup d’entre eux sont atteints de ce qu’il est maintenant convenu d’appeler le Syndrome de Fatigue Chronique (SFC).

Un mal à part entière avec ses symptômes caractéristiques qui n’est pas une maladie psychologique, comme certains le croyaient. De nombreuses associations se sont constituées. Le SFC a même été récemment reconnu par le Centre pour le contrôle des maladies (CDC).

Il reste que l’on sait peu de choses sur lui : Il frapperait 2 à 3 fois plus les femmes que les hommes, le vaccin contre l’hépatite B est soupçonné de le provoquer… Même si les nuisances du SFC sont considérables, la guérison est spontanée mais est une affaire de temps et donc de souffrance que la médecine actuelle soulage, si son diagnostic est correct.

Le simulateur d’aube en complément de la luminothérapie !

 

Simulateur d'aube pour les troubles du sommeil
Le simulateur d’aube est le complément idéal de la luminothérapie. Il vous permettra de renforcer les effets de la luminothérapie en insistant sur les deux périodes importantes de notre organisme qui sont le lever et le coucher.

⇨ en savoir plus sur les simulateurs d’aube Information sur les simulateurs d’aube
⇨ aller dès maintenant à la boutique simulateurs d’aube

Test
Avez-vous besoin de luminothérapie ?

Test : Avez-vous besoin de luminothérapie ?

Question 1/9

Je me sens fatigué, surtout en automne et en hiver.



Interprétation du test sur le besoin de luminothérapie

Mise en garde sur l'interprétation du résultat.

Ce test sur le besoin de luminothérapie vous permet de mettre en avant des prédispositions possibles à une sensibilité aux changements de saison et à la baisse de lumière saisonnière. Ces informations sont fournies à titre informatif et non indicatif. En aucun cas, les résultats de ce test doivent être considérer comme un avis médical. L’interprétation des données et le résultat du test ne peuvent en aucun cas se substituer à un avis, diagnostic ou traitement médical professionnel.

Si vous pensez souffrir de dépression saisonnière, il est important d'en parler avec son médecin.

Résultat entre 9 et 13 points : Vous êtes actif et en bonne santé.

Vous êtes actif et en bonne santé. Bien que le manque de lumière ne vous porte pas réellement préjudice, sachez que les personnes actives et en bonne santé peuvent bénéficier des avantages de la luminothérapie afin d’avoir plus de punch lorsque les journées sombres arrivent ou pour tous ceux qui travaillent à l’abri de la lumière du jour (bureau, galerie marchande…).

Le simulateur d’aube (réveil par la lumière) vous permettra également de commencer votre journée du bon pied et de bonne humeur.

Résultat entre 14 et 19 points :

Vous êtes globalement en bonne santé. Néanmoins vous vous sentez régulièrement fatigué particulièrement en automne et en hiver. Pendant cette période sombre, il peut vous arriver de mal dormir, de manquer d’énergie ou tout simplement d’être de mauvaise humeur.

Pratiquer des séances de luminothérapie vous permettra d’améliorer votre qualité de sommeil, de retrouver une meilleure humeur et un bon entrain. Pensez également au simulateur d’aube (réveil par la lumière) pour vous redonner de l’énergie dès votre réveil.

Résultat entre 20 et 37 points :

Vous vous sentez régulièrement déprimé et vous dormez mal notamment en automne et en hiver.

Il est possible que vous souffriez du blues hivernal, de déprime ou de troubles du sommeil (rythme veille-sommeil). Ces troubles peuvent résulter d’un manque de lumière qui survient dès que la période sombre arrive mais aussi tout au long de l’année pour les personnes qui travaillent à l’abri de la lumière du jour.

Ainsi, la luminothérapie permet de pallier à ce manque de lumière afin de retrouver l’énergie et la forme. Pratiquée régulièrement, elle vous aidera à vous sentir mieux dans votre vie de tous les jours. Quant au simulateur d’aube (réveil par la lumière), il vous apportera l’énergie nécessaire pour commencer la journée du bon pied et de bonne humeur.