Le spécialiste de la luminothérapie

Alcool et manque de lumière : la luminothérapie dans l’abstinence alcoolique

Abstinence alcoolique et luminothérapie
  Mise à jour : 19-10-2015
«Selon des études, la consommation d’alcool est plus élevée en hiver ! Les rechutes dans l’alcoolisme sont plus fréquentes également en périodes sombres. Comment la luminothérapie peut-elle intervenir dans les sevrages alcooliques ?»


L'alcool et le manque de lumière

Les chiffres parlent d’eux-mêmes. L’alcoolisme est nettement supérieur dans les pays dont l’intensité lumineuse est faible. Les pays nordiques sont ainsi plus consommateurs d’alcool.

C’est en 1993 que des chercheurs ont mis tout à fait par hasard en évidence, la corrélation entre la période sombre et le pic de consommation d’alcool.


Les études sur le sevrage alcoolique et la luminothérapie

Une étude parue dans le Journal of Clinical Psychiatry (1993) (Jul, 54.7, 260-2) démontre que la "noirceur" appelle l’alcool.

Sans facteur de stress ajouté, des rats soumis à une noirceur totale préfèrent boire de l’alcool que de l’eau. Dans ce même journal, l’auteur montre que la luminothérapie peut s’avérer très utile dans les sevrages alcooliques.

On peut remarquer que les rechutes dans l’alcoolisme sont plus fréquentes pendant la période automne-hiver. Spécialement pendant cette période, une séance matinale de luminothérapie administrée à ces patients les aidera à prévenir les rechutes.

Par son effet stabilisateur sur le sommeil et sur la composition de celui-ci, la lumière utilisée pendant le sevrage alcoolique trouvera une place de choix en complément des traitements conventionnels.


La luminothérapie dans l’abstinence alcoolique

Modalités d’utilisation
Modalités d’utilisation de la luminothérapie dans dans l’abstinence alcoolique

Dans le cadre de l’abstinence alcoolique

  1. utilisation de la luminothérapie le matin après le réveil à 10 000 lux
  2. l’utilisation peut être également au bureau toute la journée à 2500 lux

Attention de ne pas utiliser la luminothérapie après 17h00 ! Cela ne ferait qu’amplifier le retard de phase et donc l’envie de s’endormir.

  1. en savoir plus sur la luminothérapie information luminothérapie
  2. aller dès maintenant à la boutique luminothérapie boutique luminothérapie et lampes de luminothérapie


 

Vidéos SolVital sur l’abstinence alcoolique


Françoise Collignon : abstinence alcoolique et luminothérapieFrançoise COLLIGNON
Pharmacienne
Abstinence alcoolique et luminothérapie
Dr Claude Gronfier : la luminothérapie dans le cadre de la dépression saisonnière et du blues hivernalDocteur Claude GRONFIER
Chercheur Chronobiologiste
Luminothérapie dans le cadre de la dépression saisonnière et du blues hivernal
 
  1. voir toutes les vidéos du Pôle Santé de Solvital Vidéos du Pôle Santé de Solvital


Les autres applications
 


 
@ solvital.fr 2016