Le spécialiste de la luminothérapie

L’insomnie

Conseils pour vaincre l’insomnie : causes, symptômes et traitements de l’insomnie

L’insomnie, c’est quoi ?

insomnie
L’insomnie peut se définir comme une insuffisance qualitative et quantitative de sommeil en raison d’une altération du rythme sommeil/veille.

Cependant il existe des petits dormeurs qui ne sont pas insomniaque pour autant. L’insomnie pourra être définie comme telle si elle engendre des conséquences néfastes dans la journée.

L’insomnie se divise en 2 groupes

  1. l’insomnie chronique
  2. l’insomnie occasionnelle


L’insomnie chronique

L’insomnie est dite chronique si elle se répète plus de 3 fois par semaine et depuis plus d’un mois. Elle toucherait environ 15% de la population et les femmes seraient inégalement touchées puisqu’elles seraient 2 fois plus nombreuses à être touchées que les hommes.

Il est important de noter aussi que la fréquence de l’insomnie chronique augmente avec l’âge.

L’insomnie occasionnelle

L’insomnie occasionnelle quant à elle, survient suite à des évènements : décès d’un proche, examens, situation stressante occasionnelle au travail, etc. …

Les causes et origines de l’insomnie

Les origines et causes de l’insomnie peuvent être très diverses, on peut classifier les insomnies en 8 groupes expliqués ci-dessous.

Les insomnies liées à une mauvaise hygiène du sommeil

definition de la depression Ce sont aujourd’hui les insomnies les plus courantes. Elles directement liées à notre mode de vie qui bien souvent ne correspond en aucun cas aux bonnes règles d’hygiène du sommeil.
Ces insomnies ont une durée supérieure à 1 mois et ont pour principales causes :

  1. mauvais planning du sommeil : heures du coucher et levers variables, temps passés au lit excessif, siestes ...
  2. abus d’alcool, nicotine, caféine, théine ...
  3. activités mentales, physiques ou émotionnelles trop proche du coucher
  4. utilisation du lit à d’autres fins que le sommeil : tv, lecture, repas ...
  5. environnement de chambre à coucher peu propice au sommeil


Dans ce cas le traitement sera tout de renforcer l’hygiène du sommeil, accompagné d’un traitement cognitif et comportemental.

La luminothérapie et le simulateur d’aube peuvent vous aider dans ce cadre à resynchroniser votre horloge biologique sur des rythmes veille/sommeil plus réguliers.

L’insomnie d’ajustement

Cette insomnie est d’une durée inférieure à 3 mois et est associée à des facteurs stressants (psychologiques, physiques ou environnementaux).

Elle cesse avec l’éviction du facteur qui en est la cause ou par adaptation à ce dernier.

Les traitements peuvent être un renforcement de l’hygiène du sommeil, l’éviction du facteur causal, un traitement cognitif, comportemental ou en dernier recours un traitement pharmacologique. La luminothérapie et le simulateur d’aube vous aideront à retrouver une bonne hygiène de sommeil afin de réguler vos rythmes d’éveil et de sommeil.

L’insomnie psychophysiologique

definition de la depression Elle est d’une durée supérieure à 1 mois et présente un facteur s’opposant à l’endormissement ou entrainant un état d’hyperéveil.

Les principales caractéristiques vont être :

  1. angoisse de performance pour le sommeil
  2. incapacité à s’endormir à une heure planifiée, mais sans aucune difficulté au cours de situations monotones
  3. qualité du sommeil améliorée en dehors de la maison
  4. activité mentale exacerbée au lit
  5. tension somatique excessive


Le traitement peut être cognitif avec un renforcement de l’hygiène du sommeil, comportemental. Vous pouvez également opter pour la relaxation afin de vous déstresser mais aussi vous endormir et vous réveiller sans stress avec l’aide d’un simulateur d’aube.

L’insomnie paradoxale

Elle est d’une durée supérieure à 1 mois et se manifeste par :

  1. Insomnie chronique avec quelques nuits normales
  2. insomnie très sévère à la lecture de l’agenda du sommeil, absence paradoxale de siestes diurnes
  3. dysfonctionnement diurne plus modéré que ne le voudrait l’importance de la privation de sommeil
  4. le sujet rapporte un éveil le plus fréquemment induit par des stimuli environnementaux, des pensées intrusives


Un traitement cognitif et comportemental avec un renforcement de l’hygiène du sommeil peuvent traiter ce cas d’insomnie. La luminothérapie et le simulateur d’aube permettront en complémentarité de reprendre un rythme naturel veille/sommeil.

Insomnie idiopathique

definition de la depression Elle dure depuis l’enfance et a pour principales caractéristiques :

  1. début de l’insomnie dans l’enfance
  2. absence de facteur causal identifié
  3. absence de période de rémission


Elles peuvent se traiter par une pharmacothérapie spécifique mais aussi par un renforcement de l’hygiène du sommeil. La luminothérapie et le simulateur d’aube peuvent être une aide complémentaire pour retrouver plus facilement la bonne hygiène de sommeil.

Insomnie secondaire liée à une maladie mentale

Elle est d’une durée supérieure à 1 mois et se distingue par :

  1. pathologie mentale diagnostiquée
  2. l’insomnie est un signe précurseur d’une pathologie mentale à venir


Dans ce cas il est essentiel de traiter la maladie mentale avec en complément un traitement cognitif et comportemental et remédier à la bonne hygiène du sommeil avec l’aide éventuelle de la luminothérapie pour retrouver le rythme veille/sommeil.

Insomnie secondaire liée à une drogue ou autre substance

Elle est d’une durée supérieure à 1 mois et se caractérise par :

  1. abus ou dépendance à une drogue favorisant une fragmentation du sommeil (intoxication ou sevrage)
  2. médicaments ou aliments favorisants une fragmentation du sommeil
  3. insomnie associée à la période d’utilisation, d’intoxication ou de sevrage


Le traitement sera concentré sur le sevrage progressif et l’éviction si possible de la substance avec un renforcement de l’hygiène du sommeil. En complémentarité, la luminothérapie peut aider à retrouver un rythme veille/sommeil et le simulateur d’aube permettra de faciliter les endormissements comme les réveils.

Insomnie secondaire liée à une cause médicale (autres troubles du sommeil)

Elle est d’une durée supérieure à 1 mois et se caractérise par :

  1. pathologie médicale responsable d’une fragmentation du sommeil
  2. pathologie médicale directement responsable de l’insomnie


Les pathologies mises en cause peuvent être l’apnée du sommeil, le syndrome des jambes sans repos ainsi que les parasomnies.

La principale préoccupation sera de traiter la pathologie causale et de renforcer l’hygiène du sommeil.


 
 
 



Les autres dossiers sur le sommeil



 
@ solvital.fr 2017