Le spécialiste de la luminothérapie

Comment fonctionne un simulateur d’aube ?



Basé sur le principe du réveil par la lumière, le simulateur d’aube permet un réveil naturel et sans stress, en diffusant une lumière progressive reproduisant les conditions naturelles du lever du jour.

A contrario, le soir, il stimule l’endormissement, en imitant le coucher du soleil par une diminution progressive de la lumière émise dans la chambre à coucher.

Notre sommeil est rythmé par des cycles qui se reproduisent plusieurs fois au cours de la nuit (sommeil léger, sommeil paradoxal). Les phases de réveil et d’endormissement doivent également suivre des rythmes précis afin qu’ils se déroulent dans les meilleures conditions.

Le simulateur d’aube va agir sur la variation de l’intensité lumineuse, afin de recréer les conditions naturelles d’un lever de soleil ou d’un crépuscule.


Le réveil : simulation du lever du jour

La séquence d’éveil s’effectue en trois phases et peut être programmée sur plusieurs durées (30, 60 et 90 minutes) avant le réveil.
Phase de réveil pour le simulateur d’aube

  1. 1ère phase : Transmission de l’information au cerveau

Le simulateur d’aube diffuse une légère lueur semblable à celle d’une bougie. Cette douce lumière pénètre la paupière, puis le nerf optique pour transmettre l’information à la glande pinéale que le jour se lève.

  1. 2ème phase : Sortie en douceur du sommeil paradoxal

La douce lueur du simulateur d’aube s’accentue progressivement (intensité modérée) pour transmettre l’information à l’hypothalamus qu’il est maintenant temps de sortir de cet état de somnolence

  1. 3ème phase : Phase finale de réveil

L’intensité du simulateur d’aube est à son maximum pour permettre la dernière phase, celle du réveil. Grâce au simulateur d’aube, cette dernière phase s’effectue tout en douceur et sans stress.


Vous pouvez ainsi commencer la journée avant même que le jour ne soit levé.


L’endormissement : simulation du coucher du soleil


La séquence d’endormissement s’effectue en trois phases et peut être programmée sur plusieurs durées (30, 60 et 90 minutes) avant le sommeil.
Phase de réveil pour le simulateur d’aube

  1. 1ère phase : Intensité maximale de la lumière émise

Le simulateur d’aube diffuse une lumière maximum, identique à la lumière du jour durant la phase de pré endormissement appelée « l’éveil calme » qui facilite et prépare physiquement et psychologiquement à la transition veille/sommeil.

Le simulateur d’aube recréé et favorise le déroulement de cette étape essentielle qui permet à tous d’entrer plus naturellement dans les différents cycles de sommeil.

  1. 2ème phase : Intensité modérée de la lumière émise

La lumière diminue progressivement simulant la tombée de la nuit. Cette baisse d’intensité lumineuse favorise la sécrétion de l’hormone du sommeil : la mélatonine. A partir de ce moment les premiers signes du sommeil se font sentir : bâillements, paupière lourdes, picotements des yeux, sensation d’apaisement et de lourdeur des membres.

  1. 3ème phase : Lumière totalement éteinte ou petite veilleuse ?

La lumière s’éteint complètement pour un accompagnement vers le sommeil lent (première, des quatre phases d’un cycle complet de sommeil).
Le simulateur d’aube peut également continuer de diffuser une très lègère lueur, équivalente à celle d’une veilleuse pour enfant (selon les modèles).



 


 
@ solvital.fr 2017