Luminothérapie SolVital
BOUTIQUE
NOS ENGAGEMENTS
CONTACT
téléphone

Port gratuit solvital luminotherapie


Information luminothérapie

Symptomes et applications

Information simulateur d’aube

Espace Presse

Le top des ventes
Lampe Slim Style BLACK

Lampe de luminothérapie DAYVIA slim style black
Une lampe de luminothérapie compacte et design, idéale au travail comme à la maison dayvia luminothérapie
Simulateur d’aube light up 550

simulateur d’aube DAYVIA light up 550
le simulateur d’aube DAYVIA light up efficace et Design simulateur d’aube dayvia light up 530
Lampe DAYVIA BLACK

Lampe de luminothérapie DAYVIA 072
La lampe de luminothérapie DAYVIA BLACK vous séduira par son design dayvia luminothérapie


Dossiers santé




Valid XHTML 1.0 Strict

Luminothérapie

La luminothérapie est née au États-Unis grâce au célèbre Professeur Ronsenthal qui fut le premier à découvrir la corrélation entre la dépression hivernale appelée aussi dépression saisonnière et le manque de lumière.

Le traitement consiste en une exposition quotidienne face à une lampe de luminothérapie médicale afin de combler le manque de lumière due à la baisse d’ensoleillement hivernal pour retrouver l’énergie et la vitalité.

Appelée TAS troubles affectifs saisonniers en France et SAD seasonal afective disorder outre atlantique, cette dépression saisonnière intervient pendant la période sombre de l’année, de septembre à avril.

Le manque de lumière naturelle cause de nombreux troubles mais le principal est la sécrétion de mélatonine. C’est cette hormone somnifère qui est à l’origine du blues de l’hiver appelé plus communément blues hivernal. La mélatonine va nous donner cette envie de dormir et cette fatigue quotidienne entraîne soit une petite déprime soit une dépression plus grave qui entrave le bon déroulement de la vie quotidienne.


La luminothérapie : le blues hivernal et la dépression saisonnière

La lumière contre la dépression saisonnière et le blues de l’hiver

luminotherapie et lampes de luminotherapie
lampe de luminotherapie DAYVIA BLACK
En automne et en hiver un grand nombre de gens se sentent fatigués, sans énergie avec une baisse de morale, l’humeur maussade et mangent plus que d’habitude. Pour certaines personnes, cet état peut aller jusqu’à la dépression.

Les principaux symptômes se caractérisent par Fatigue matinale, manque de dynamisme, maux de tête, irritabilité, diminution de l’activité sexuelle, une fatigue persistante et un besoin de s’isoler socialement.

Pertes de productivité, d’intérêt, de motivation, un besoin excessif de sommeil et une augmentation significative de l’appétit (avec un penchant pour les aliments sucrés), les symptômes du TAS se manifestent habituellement à partir du mois d’octobre, et disparaissent avec l’arrivée des beaux jours. Ce cycle se répétant d’une année à l’autre.

Lorsque les jours raccourcissent pendant la période sombre, une personne sur cinq est victime du blues de l’hiver. Les femmes ainsi que les adolescents seraient les plus affectées par ce mal saisonnier.

Luminothérapie : la lumière resynchronise l’horloge biologique et régule la mélatonine

Les rythmes de notre horloge biologique synchronisés par l’alternance jour /nuit

luminotherapie et lampes de luminotherapie
lampe de luminotherapie DAYVIA WHITE
La problématique vient du fait que l’hiver nous manquons de synchronisateur jour / nuit forts et marqués. Notre organisme est rythmé par notre horloge biologique interne qui est elle même rythmée par les cycles circadiens sur une durée d’environ 24 heures. Le synchronisateur principal de notre organisme est la lumière et c’est l’alternance du jour et de la nuit qui va rythmer nos cycles de veille et de sommeil.

Voila pourquoi la période hivernale et son manque de lumière peut provoquer une dérégulation de notre horloge biologique et par la suite des troubles dépressifs saisonniers ou des troubles du sommeil.

La luminothérapie permet de compenser ce manque de lumière et permet de retrouver la vitalité en bloquant la mélatonine (hormone somnifère nocturne) qui est sécrétée anormalement dans la journée.


Les lampes de luminothérapie agissent sur la régulation de la mélatonine.

La luminothérapie est aussi très utilisé pour les personnes qui travaillent à l’abri de la lumière du jour et notamment les travailleurs sous éclairage artificiel ainsi que les travailleurs de nuit.

Nous savons aujourd’hui que le simulateur d’aube appelé aussi lampe réveil permet une excellente complémentarité à un traitement de luminothérapie.
 

Vous aimez cette page ? Partagez-la !



 
 

Les derniers articles du Blog Luminothérapie :